BALI

Nos conseils pour préparer son voyage à Bali

28 juillet 2019
Voyage à Bali

C’est décidé ton prochain voyage sera Bali ! Ce guide est fait pour t’aider dans la préparation de ce beau voyage que l’on a aussi effectué. Bali étant une île Indonésienne le mode de vie est différent de celui que l’on a en Europe. C’est pour ça que l’on te livre nos conseils pour un voyage à Bali réussi. 

Quand partir en voyage à Bali ? 

Les journées sont courtes à Bali le soleil se lève vers 6h et se couche aux alentours de 18h et ça toute l’année ! Il va donc falloir se lever tôt. Mais de toute façon il vaut mieux se lever tôt pour apprécier les lieux sans trop de touristes. 

Il y a deux saisons à Bali :  

  • la saison des pluies de Novembre à Avril : avec de fortes averses et beaucoup plus d’humidité 
  • la saison sèche de Mai à Octobre : avec de fortes chaleurs 

Vous pouvez avoir de la pluie même en saison sèche (comme nous) mais ça ne dure pas contrairement à la saison des pluies. On vous conseille donc la saison sèche et plus particulièrement les mois de Mai, Juin, Septembre et octobre. Évitez si vous le pouvez les mois de Juillet et Août. C’est la période la plus touristique pour un voyage  à Bali. Les prix sont donc plus élevés et les lieux touristiques sont bondés. 

Nous y sommes restés du 16 juin au 3 juillet : il a plu les 3 premiers jours, la chaleur était supportable, un nombre raisonnable de touristes et des prix plutôt intéressants au niveau des logements. Retrouvez notre itinéraire à Bali et îles aux alentours.

Comment se rendre à Bali ? 

Il n’y a pas de vol direct de la France vers l’Indonésie, vous aurez donc au moins une escale. Nous on a pris la compagnie Turkish Airlines. On a fait escale à Istanbul et on s’est arrêté à Kuala Lumpur. On y a passé la nuit histoire de se reposer un peu et on a pris un avion pour Denpasar le lendemain matin. Le temps de vol est à peu près de 17-20h au total, oui c’est très long surtout si comme nous vous dormez très peu en avion !  

Nos conseils pour un vol long-courrier  : Faite vous prescrire des chaussettes de contention ! Certes ce n’est pas très glamour mais ça évite la sensation de jambes lourdes et gonflées voire douloureuses.  

Boire beaucoup d’eau à bord et essayer de faire quelques pas assez souvent dans l’avion. Penser à prendre un foulard contre la clim forte du voisin. Baume à lèvres, lingettes, brosse à dent et dentifrice format voyage seront vos meilleurs amis. 

Pas de visa nécessaire pour un séjour de moins de 30 jours. Il ne vous faut que votre passeport valable 6 mois après votre retour. Si vous souhaitez rester plus d’un mois à Bali, il faudra faire une demande à l’aéroport. 

Le décalage horaire est de + 6 heures avec la France. 

Que faut-il prendre dans sa valise pour un voyage à Bali ? 

On vous conseille tout d’abord de prendre un sac à dos si comme nous vous prévoyez de bouger pas mal pour explorer un maximum l’île. Nous, on avait des valises car il y avait nos tenues de mariage. Et on peut vous dire que c’est galère à transporter. Alors que les sacs à dos sont faciles à transporter en scooter. 

On vous conseille de ne pas partir les bagages trop chargés. Ça ne sert à rien il fait très chaud vous porterez la plupart du temps un maillot de bain ou des tenues légères (de préférence qui ne collent pas trop à la peau, c’est très désagréable avec l’humidité).  

Pensez également à prendre : 

  • Des baskets, il y a souvent de longues marches pour accéder aux lieux sympas 
  • Masque et tuba pour profiter du snorkeling. Nous on a pris le masque de surface de décathlon, il est top ! 
  • Une bonne crème solaire pour ne pas cramer. Si tu peux opter pour une crème solaire qui ne détruit pas les coraux c’est le top. 
  • Un produit anti-moustique. Ça ne nous a pas empêché de nous faire dévorer les premiers jours mais je suppose que ça a quand même limiter les piqures. 
  • Des lunettes de soleil  
  • Si vous avez déjà un sarong d’un précédent voyage prenez le .C’est obligatoire pour accéder aux temples. Sinon achetez en un sur place. On peut vous en louer un aux entrées des temples mais ça revient vite plus chère que d’en acheter un. En plus ça vous fera un petit souvenir. 
  • Un vrai K-way (bien imperméable) en cas de forte pluie mais pas épais car il fait très chaud

Pluie à Bali

Comment se déplacer à Bali ? 

Le transfert Aéroport – Logement  : On vous conseille de voir avec votre logement s’il propose un transfert depuis l’aéroport. Ou pour qu’il vous envoie un chauffeur et de fixer le prix au préalable. C’est ce que nous avons fait et on ne le regrette pas du tout  ! Quand vous avez fait autant d’heures de vol et que vous êtes crevés, vous avez tout sauf envie de négocier. Sinon préparez-vous à être accueilli par une horde de chauffeurs qui vous sautent limite au cou ! J’exagère bien évidemment mais c’est assez impressionnant quand on n’a pas l’habitude. On se sent un peu agressé. On a payé 300 000Rp (18€) le trajet Aéroport – Canggu avec le chauffeur 

Si vous prenez le taxi un conseil prenez seulement les taxis bleus avec inscrit dessus Blue Bird (il y’a des arnaques avec des faux taxis bleus d’où l’importance de l’inscription). Les taxis Blue Bird ont obligatoirement un compteur. On a payé 250 000Rp (15€) le trajet Uluwatu – Sanur  

Pour les plus petits budgets ou ceux qui veulent faire des économies, l’application Grab est votre ami (mais encore faut il déjà avoir internet). Les taxi Grab ne sont pas autorisés à l’aéroport. Mais il suffit de sortir de l’aéroport et marcher un peu pour en trouver (via l’application). Attention vous ne devez payer que le montant indiqué sur l’application. Certains chauffeurs essaieront de vous demander de l’argent en plus. N’acceptez pas si vous ne le souhaitez pas et menacez d’annuler la course si besoin (ça calme en général). Et le plus souvent ils vous demandent d’annuler la course avant le départ. Ça leurs permet de toucher l’intégralité de la course et ne pas reverser un pourcentage à l’application. On a payé 250 000Rp (15€) le trajet Canggu  Uluwatu 

Louer un scooter a Bali

Le meilleur moyen de découvrir Bali reste en scooter. Nous avons fait les trajets entre les logements par les moyens cités ci-dessus car nous avions des valises. Mais à chaque logement nous avons loués un scooter pour découvrir la ville est les alentours. Le scooter c’est vraiment la liberté  ! C’est plus pratique, vous êtes en plein air et vous pouvez vous émerveiller de tout ce qu’il y a autour de vous. On a adoré  ! Cependant il faut être prudent il y’a un trafic très dense de scooter à Bali et la circulation se fait à gauche. Vous verrez de nombreuses personnes sans casque mais sachez que son port est obligatoire. Au-delà de la sécurité évidente, il y’a de nombreux contrôles de police afin d’essayer de vous sous tirer de l’argent si vous ne l’avez pas. Tout au long du séjour nous avons payé entre 60k et 80k (4 à 5€)la location à la journée. Plus vous prenez de jours plus vous avez de la marge pour négocier. Et n’hésitez pas à faire le tour des loueurs. 

Il y’a également l’option chauffeur privé, qui peut être pratique pour les familles. Nous ne pouvons pas vous en dire plus car nous n’avons pas utilisé ce moyen de transport. Mais n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre logement. 

Argent 

La monnaie nationale est la roupie indonésienne (IDR). 1 EUR = 16 185 Rp (taux à vérifier avant votre départ, car ça fluctue) 

Si vos frais bancaires sont avantageux vous pourrez retirer directement de l’argent dans les guichets ATM comme nous (privilégiez les guichets à l’intérieur des banques). Certaines banques (à Bali) ont des commissions donc il vaut mieux retirer des sommes moyennes plutôt que des petites sommes à chaque fois. Auquel cas il faudra prévoir de prendre des euros avec vous. Il faut se renseigner auprès de votre banque avant le départ. 

Nous avions tout de même pris un peu d’argent en euros avec nous. Vous pouvez changer votre argent dans les bureaux de change BMC Money Changer ce sont les plus fiables. Faites attention car il y a de nombreuses arnaques. Evitez les bureaux de change au fond d’un bouiboui ou avec un taux de change trop avantageux. 

Réseau à Bali et prise électrique 

Le plus pratique est d’acheter une carte SIM balinaise avec de la 4G. Vous en trouverez dans l’aéroport ou sur l’île dans les boutiques officielles. Nous avions pris l’opérateur Telkomsel, on captait très bien. Vous pouvez prendre une SIM avec appels + internet ou juste internet. Pensez à faire désimlocker votre téléphone si besoin. 

Depuis 2018 une nouvelle loi oblige à enregistrer une pièce d’identité pour tout achat d’une carte SIM. N’achetez donc surtout pas votre carte SIM dans une boutique de rue qui ne vous demande pas votre passeport. Car si votre carte n’est pas enregistrée, elle sera désactivée au bout de quelques jours. 

Les prises électriques sont comme en France donc pas besoin d’adaptateur. Mais on prend toujours une multi prise avec nous pour pouvoir brancher tous nos appareils. 

Vaccins et mesures d’hygiène 

Tout d’abord on vous recommande vivement d’avoir une assurance voyage à Bali. Si vous avez une carte VISA premier comme nous vous êtes assurés durant les 3 premiers mois de voyage à Bali. Sinon renseignez-vous auprès d’assureurs. 

Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour se rendre à Bali. Par contre il vaut mieux être à jour dans ses vaccins. Rapprochez vous de votre médecin traitant ou d’un centre de vaccination. 

La principale mesure d’hygiène est de ne pas boire l’eau du robinet mais uniquement de l’eau en bouteille. C’est ce que l’on a fait et nous n’avons eu aucun problème.  On a appris récemment qu’il existait des filtres pour aseptiser et purifier l’eau. Ça vaut le coup de se renseigner c’est plus écologique. 

Avoir une petite trousse médicale peut servir  : antimoustique, paracétamol, pansements, antiseptique, antibiotiques, antispasmodique, médicaments contre le mal de mer (c’est ce dont on s’est le plus servis), biafine !

Langue 

La langue officielle est le Bahasa Indonesia, il y’a également le balinais avec de nombreux dialectes. Mais ne vous inquiétez pas dans les lieux touristiques l’anglais est couramment parlé. C’est seulement dans les endroits plus reculés que ça peut être plus compliqué. Mais l’on se comprend toujours avec des signes. 

Religion 

Les Balinais sont majoritairement hindouistes, c’est une religion polythéiste d’où l’appellation : l’île des Dieux.  Cela entraîne un certain nombre de croyances et traditions qui nous sont peu familières. Les règles les plus courantes à respecter dans les temples sont affichées à l’entrée en général (port du sarong obligatoire et épaules couvertes). 

Les Balinais font des offrandes quotidiennes au Dieux en guise de gratitude. Vous les croiserez un peu de partout : dans les temples, maisons, boutiques, sur les trottoirs. Offrande Canang Sari bali

On espère que cet article vous aidera à préparer au mieux votre voyage à Bali. S’il vous a plu ou que vous avez des questions n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire en fin d’article et à noter l’article avec les petites étoiles 🙂

Et pour suivre nos aventures en direct c’est sur Instagram que ça se passe !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply