INDE

Itinéraire en Inde du Nord : Rajasthan et Agra

9 février 2020
Voici notre itinéraire détaillé en Inde du nord

On a commencé notre tour d’Asie par l’Inde du Nord. Ce fût dépaysant, bouleversant et coloré à la fois ! On a longtemps rêvé de ce voyage. Je vous renvoie à notre article : 1 mois en Inde, Budget, Bilan, Conseils pour lire notre ressenti suite à cette aventure pas comme les autres et préparer au mieux votre voyage. On a visité principalement le Rajasthan et Agra la ville du mythique Taj Mahal. Entre forts majestueux, architecture digne d’un conte des 1001 nuits, découverte de l’incroyable tigre du Bengale et immersion dans la culture indienne on vous emmène à travers un itinéraire d’un mois de voyage en Inde du Nord.

Nous avons volontairement pris notre temps pour cette première immersion en Inde. Mais vous pouvez très bien adapter cet itinéraire sur un temps plus restreint. 

Avant la lecture, voici une vidéo sur notre voyage en Inde du Nord pour une immersion.

Incredible India 🇮🇳

1 mois en Inde 🇮🇳Tout ce que l’on peut vous dire c’est que l’on ne reste pas à indifférent ce pays si contrasté ! 1000 couleurs différentes, 1000 émotions, 1000 forts et une culture très riche. On vous détaillera notre ressenti et itinéraire dans un article. En attendant voici 1min 30 en immersion dans le pays des Maharadjas ⠀N'hésitez pas à suivre nos aventures en direct sur Instagram ( actuellement en tour d'Asie) 🌏 : https://www.instagram.com/terrible.kids/Et vous retrouverez tous nos itinéraires sur notre blog 🖥 : http://terrible-kids.com

Publiée par Terrible kids – Blog voyage sur Dimanche 22 décembre 2019


Itinéraire d’un voyage en Inde du Nord :

  1. Agra : la ville du Taj Mahal
  2. Jaipur : la ville rose
  3. Parc national de Ranthambore : l’incroyable Tigre du Bengale
  4. Pushkar : la ville sacrée
  5. Jodhpur : la ville bleue
  6. Udaipur : la ville blanche

1. Agra : la ville du Taj Mahal

Pour ce voyage en Inde du Nord nous avons atterri à Delhi, capitale Indienne. Mais nous n’avons pas pu profiter de cette ville car en arrivant il y’avait un énorme pic de pollution en Inde. A Delhi c’était invivable, on est vite partis à Agra. Et au retour Sofiane est tombé malade. Selon nous Delhi est une ville assez violente (surpeuplée, sale, choc culturel, sollicitations) pour une première fois en Inde. Il vaut mieux s’y arrêter à la fin de votre boucle. Une fois que l’on s’habitue aux codes du pays c’est mieux.

Taj Mahal

Vue sur le Taj Mahal depuis notre hôtelOn prend un train depuis Delhi, on arrive dans l’après-midi. Une fois arrivés à notre hotel le Sai Palace, on monte rapidement à la terrasse pour profiter de la vue sur l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, le Taj Mahal ! C’est la même impression que pour l’opéra de Sydney, se retrouver devant le symbole d’un pays dont on a tant entendu parler. Et franchement il est majestueux. Ce monument blanc qui surgit dans le chaos de l’Inde du Nord, c’est impréssionant. Le nuage de pollution est encore présent. On espère qu’il ne nous gâchera pas le moment, le lendemain matin. Car le rendez-vous est pris, réveil à 4h45. On a surtout opté pour cet hôtel car il se trouve à 10 min à pied de la porte Ouest du Taj Mahal. A 5h30 on fait la queue côté « foreigners », seulement quelques personnes devant nous. On a pris nos billets sur internet, qu’on a fait imprimer par notre hôtel à Delhi pour ne pas perdre de temps. Sinon achetez les la veille au guichet. On attend ensuite l’ouverture à 6h, la queue grandit très vite.

On a emporté que nos passeports, billets et notre appareil photo. Pas mal de choses sont interdites (gros sac à dos, trépied, ordi, etc). Et si on vous refuse l’entrée, il faut sortir tout déposer en consigne et faire à nouveau la queue. Donc on n’a pris aucun risque. Et après avoir passé les contrôles de sécurité séparés pour les hommes et femmes, vous pouvez enfin entrer.

Ps : On a pris un hôtel dont les chambres se ferment avec un cadenas. On a mis notre cadenas personnel afin de ne pas risquer le vol du reste de notre matériel électronique.

Première photo au bassin du Taj Mahal en Inde du NordQuand vous entrez, ne vous arrêtez pas comme tout le monde à la première porte. Continuez jusqu’au dernier bassin d’où vous pouvez prendre la photo classique du Taj Mahal, mais vraiment très jolie avec le reflet dans l’eau. Le spectacle est sublime ! Le soleil n’est pas encore complètement levé, seuls les premières lueurs dans le ciel créent une atmosphère incroyable.

La belle mosquée en face du Taj Mahal

Le Taj Mahal en Inde du nordEnsuite dirigez vous vers l’ancienne mosquée à gauche dont les portes sont magnifiques. Vous pourrez profiter du lever de soleil en fond. Prenez vos photos tant qu’il y’a peu de monde. Et lâchez votre appareil pour profitez de vous balader dans les jardins et observer ce monument sous toutes ses coutures ! Un calme très étonnant pour l’Inde du Nord règne à cet heure-là, c’est tellement agréable.

On est restés jusqu’à presque 10h, moment critique où le Taj mahal est littéralement blindé de monde. C’est le moment pour nous de quitter les lieux. En tout cas ce monument est sublime au lever du soleil.

Ps : Attention le Taj Mahal est fermé le vendredi !

A partir de la porte Est du Taj Mahal vous pouvez poursuivre tout droit en empruntant la rue qui longe le Taj Mahal en direction du fleuve. Au bout vous allez trouver un petit parc qui donne sur le fleuve Yamuna et le Taj Mahal à Gauche. C’est sympa et fréquenté que par des Indiens. Bien sûr en faisant abstraction comme partout en Inde du Nord des déchets.

Ps : retrouvez ce petit parc sur google maps au nom de « Taj Yamuna View Point »

Agra Fort

Entrée du fort d'Agra en Inde du NordLe fort d’Agra est très beau ! Un grand fort rouge aux remparts imposants se dévoile à nous alors qu’on marchait dans sa direction. Une fois à l’intérieur, on se croirait dans une bulle. C’est bien entretenu, propre, les jardins sont beaux, on entend les oiseaux bref une parenthèse en Inde du Nord. Et c’est très souvent le cas : les Indiens ne font l’effort que pour les lieux touristiques, un fois  à l’extérieur le bruit, la saleté, etc reprennent immédiatement le dessus.

C’est vraiment très agréable de se promener dans le fort à travers les pièces et différentes cours. Prêtez attention aux détails ! L’architecture est vraiment riche. On passe de salles rouges comme l’extérieur du fort à d’autres en marbre blanc.  Le jeu de lumière qu’il y’a grâce aux différentes ouvertures est très beau.

Jeu de lumière à l'intérieur du fort d'Agra

Zoom sur le fort rouge d'Agra, merveille de l'Inde du NordPs : Il se trouve à environ 20 min du parking de la porte Ouest. Une navette gratuite vous y dépose (style voiture de golf). Elle est gratuite pour les étrangers. Attention certains conducteurs essaient de vous demander de l’argent si vous n’êtes pas au courant.

Ne prenez pas d’ordinateur ou caméra avec vous, ils vous demanderont de le déposer en consigne sans cadenas ni rien. On n’a pas eu confiance, on est retourné à l’hôtel le déposer.

Où dormir :

  • Sai Palace : Idéalement situé à 10 min à pieds de la porte Ouest du Taj Mahal. Et bénéficiant d’une vue sur le monument. Il ne restait que la chambre la plus sommaire, pensez à réserver quelques jours avant. Prix : 386 Rp (5€) la nuit en chambre privée avec salle de bain.
  • Yoga Homestay : Rudimentaire, navette gratuite qui mène au Taj Mahal à 5min de la homestay. Prix : 550 roupies (7€) la nuit en chambre privée avec salle de bain

Y arriver depuis Delhi :

  • Train de jour 3h30 / 720 Rp par pers (9€) / New Delhi station à Agra Cantt

Prix des activités (novembre 2019):

  • Taj Mahal : 1100 roupies / pers (13,9€) + 200Rp / pers (2,5€) pour visiter le mausolée. Si vous achetez vos billets en ligne vous bénéficiez de 50 roupies de réduction par ticket.
  • Agra Fort : 550 roupies / pers (7€)
  • Parc « Taj Yamuna View Point » : gratuit

Nous ne nous sommes pas bien organisés pour y aller mais si vous avez un peu de temps à 1h en voiture de Agra se trouve Fatehpur – Sikri (bien plus long en bus local). C’est l’ancienne capitale de l’empire Moghole, on peut visiter sa mosquée et son fort à l’architecture moghole. C’est différent des monuments que l’on voit habituellement au Rajasthan et ça à l’air très beau.

2. Jaipur : la ville rose

Sublimes cénotaphes d'Inde du NordA Jaipur on commence enfin à se détendre et probablement à s’adapter à l’Inde du Nord si crazyyy ! Les sollicitations sont moins insistantes, les regards moins pesants bref ça fait du bien. Jaipur la capitale du Rajasthan est appelée la ville rose mais en réalité seul son quartier historique « Old city » est rose. Le Maharadja avait peint en rose la ville pour la venue du prince Albert, le rose étant la couleur de l’hospitalité.

Etal de fleurs à Jaipur, ville rose du Rajasthan

Le premier jour on se rend dans ce quartier historique, on se balade au hasard à travers les différents bazars. On observe la vie locale, les marchands de légumes, de fleurs (ne ratez pas le marché aux fleurs), d’épices, etc. On retrouve les femmes dans les rues, alors que leur présence était presque inexistante à Delhi et Agra.

A l'intérieur du Palais des Vents Rajasthani

Détails architecturale à l'intérieur du Palais des VentsLes deux principaux monuments à visiter dans le Old Jaipur sont : le City Palace et le Palais des vents. Le City Palace est toujours occupé par le Maharadja et sa famille, on ne peut en visiter qu’une partie. On s’intéresse plutôt au Palais des Vents dont la sublime façade nous donne envie d’en découvrir plus. Le Palais des Vents logeait le harem royal et cette façade à l’architecture si particulière permettait aux femmes d’observer la vie extérieure sans être vu. La visite est sympa, on découvre les différentes pièces et cours du palais.

Les sublimes cénotaphes du Rajasthan

Pause dans un beau Stepwell au pied d'Amber Fort en Inde du NordLe deuxième jour, on décide de prendre un tuk tuk à la journée pour visiter plusieurs lieux d’intérêt plus éloignés. On s’est vraiment régalés ce jour-là ! On a commencé par un endroit peu connu des touristes et vraiment sublime : Gatore Ki Chatriyan. C’est un ensemble de cénotaphes (édifices construit en l’honneur d’un membre de la royauté décédé) très bien conservé et entretenu. C’est vraiment très beau, on se croirait transporté dans un conte des 1001 nuits. On vous conseille de ne pas rater cet endroit et d’y aller tôt (ouvre à 9h). On a poursuivi par la stepwell Panna Meena Ka Kund. Les « stepwells » ou « bâoli » sont à l’origine des grands puits souterrains bordés d’escaliers. Maintenant les enfants s’y baignent et les locaux s’y rejoignent pour passer un moment. Leur architecture particulière est vraiment photogénique. On en trouve plusieurs au Rajasthan.

C’est dommage on ne pouvait pas emprunter les escaliers qui mènent au puit, il y’avait des gardes qui surveillaient (venez peut-être tôt). Du coup on s’est contentés de la vue d’en haut pour celle-ci.

Belle vue sur les remparts et le fort d'Amber à Jaipur

Le fort d'Amber de JaipurAvant d’aller au fort d’Amber nous voulions prendre un peu de hauteur. Et on a trouvé l’endroit parfait pour surplomber la ville, le lac Sagar et les remparts du fort. On est montés à la tour d’observation après être passé devant le lac. Mais attention cet endroit se mérite, l’escalier est raide avec des marches de la taille d’une colline (j’exagère à peine 😅). Et surtout on passe devant une armée de singes ! C’est clairement flippant décrit comme ça mais ça va aller. Au cas où jetez un gros caillou devant vous ils partiront. Une fois là-haut profitez du calme, assez rare lors d’un voyage en Inde du Nord pour être à nouveau noté. Et de la vue bien sûr, sur la ville, le fort d’Amber et ses kilomètres de remparts. Après avoir pris le temps de profiter de cet endroit, absolument seuls !

Découverte de l'intérieur du Fort d'Amber

C’est l’heure pour nous de découvrir le fort d’Amber. On passe un moment dans ce labyrinthe à déambuler entre les anciennes pièces et observer l’architecture en imaginant ce que pouvait donner ce fort dans le temps. Quand les pièces étaient décorées et que la vie royale régnait, ça devait être incroyable !

Le Jal Mahal, palais flottant Rajasthani à JaipurOn reprend notre tuktuk, on fait un arrêt en chemin pour voir le Jal Mahal, un palais au milieu du lac. Ensuite on se rend au Galta Ji Temple, on avait vu de très belles photos de ce temple. Alors après une bonne marche, encore beaucoup de singes et des locaux qui nous proposent de nous protéger contre les singes agressifs contre rémunération bien sûr (on a décliné leur offre). On arrive à ce fameux temple, alors oui en photo c’est très photogénique. Mais la réalité est tout autre, le lieu est abandonné et dégueulasse ! Des déchets de partout et sur l’eau, les locaux se purifient avec cette même eau. Les singes à la recherche de nourriture peuvent être agressifs. Bref selon nous ce n’est vraiment pas à faire. Cerise sur le gâteau, on vous fait payer pour photographier le lieu. Cette journée très chargée mais que l’on a adoré se termine.

Ps : On n’y a pas été mais le coucher du soleil depuis Nahargarh Fort est très sympa apparemment.

A Jaipur nous avons également été au cinéma pour voir un film Bollywoodien, c’est vraiment à faire ! Un beau souvenir pour nous. C’est au Rajmandir Cinéma que ça se passe, un cinéma vintage où un seul film est proposé. Nous avons booké en début d’après-midi pour le soir. Nous attendant dans une grande entrée, touristes et Indiens se mélangent. Le film est en Hindou, sans sous-titre mais on comprend facilement l’histoire car c’est surjoué et assez kitch (loin des beaux films indiens que l’on connait). Mais on n’y vient pas vraiment pour le film mais plus pour l’expérience unique. Les Indiens sont à fond dedans ils applaudissent, rient aux éclats, sifflent. C’est chouette !

Où dormir :

  • Stephels Backpacker : chambre privée avec salle de bain très rudimentaire. Prix : 494 roupies (6,25€) la nuit

Y arriver depuis Agra : 

  • Train de jour 5h30 / 720 Rp par pers (9€) / Agra fort à Jaipur Station / classe 3A

Prix des activités (novembre 2019) :

  • Palais des vents : 200 roupies / pers (2,5€)
  • Séance de Cinéma Rajmandir catégorie Emerald : 160 roupies / pers (2€) Le tarif des places dépend de l’endroit où vous êtes situés dans le cinéma. On a choisi l’emplacement « Emerald » c’était très bien.
  • Fort d’Amber : ticket étudiant (on a donné la carte vitale) 100 roupies / pers (1,25€) sinon 500 roupies / pers (6,3€)
  • Gatore Ki Chatriyan : 30 roupies / pers (0,4€). Horaires : 9h – 16h30
  • Stepwell Panna Meena Ka Kund : gratuit
  • Vue sur le Jal Mahal : gratuit

3. Parc national de Ranthambore : l’incroyable tigre du Bengale

Notre safari dans le parc national de RanthamboreAvant de partir en Inde du Nord on a appris qu’il y’avait aussi des parcs nationaux où l’on pouvait faire des safaris à la journée pour observer le tigre du Bengale. Vous vous doutez bien que l’on s’est tout de suite renseignés pour trouver un parc au Rajasthan que l’on pourrait inclure dans notre voyage. On a donc choisi le Parc National de Ranthambore à 3h de Jaipur.

Voilà comment s’est passée notre journée de safari :

On a croisés plusieurs autres animaux dans le parcDépart du safari à 6h30 du matin dans un froid glacial. Un guide et un chauffeur viennent nous récupérer à bord d’une Jeep, on est 6 touristes. Chaque guide a une zone définie pour que tout le monde ne soit pas au même endroit. Pour nous ce jour-là c’était la zone 4, une zone très étendue. Dès le début on aperçoit au loin un ours brun qui s’enfonce dans la forêt. On tourne ensuite dans le parc à la recherche du fameux tigre du Bengale. Aucun tigre à l’horizon, on savait que ce n’était pas sûre d’en voir, on n’est pas dans un zoo ! Mais la déception est là car le guide ne cherche que le tigre en vain et ne prend pas le temps de s’arrêter pour qu’on puisse au moins admirer les autres animaux. Donc on a l’impression qu’on est venu pour rien. Les gens font en général plusieurs safaris pour espérer en voir, nous financièrement on ne pouvait en faire qu’un. On perd complètement espoir, notre safari va bientôt se terminer quand soudain une autre Jeep passe en trombe. Notre chauffeur part à fond pour la suivre, une vraie course poursuite. On est rempli de terre, on se prend des branches. Quand on voit plusieurs Jeep arrêtées, on s’arrête, l’excitation monte, on le cherche du regard. Et là il sort 😍

Rencontre avec le majestueux Tigre du Bengale en Inde du NordWoooooowwww ! Il est énorme, majestueux, sa fourrure est sublime ! Il se tourne vers nous mais malheureusement les gens font trop de bruit (et surtout les guides qui hurlent pour se laisser passer). Donc il décide de se casser et il a bien raison. En tout cas cette brève rencontre nous a encore plus donné envie d’aller à la rencontre de ses animaux dans leur habitat. Et on espère la prochaine fois de manière plus respectueuse. Car dans ce parc ce n’est pas trop ça…

Vous pouvez faire le safari à bord d’une Jeep (jusqu’à 6 personnes) ou en canter (sorte de bus). Nous avons choisi la Jeep qui est plus chère mais où l’on est peu et plus discret. Pour acheter ses tickets 2 options :

  • Si vous préparez votre safari plusieurs mois à l’avance, tentez d’avoir vos places directement sur le site du gouvernement c’est bien moins cher. Mais malheureusement les agences rachètent très vite ces billets pour les revendre bien plus chères. 
  • Sinon il faut acheter vos tickets à une agence ou guesthouse. Nous avons acheté nos billets la veille à notre guesthouse. Mais l’erreur que l’on a faite c’est d’avoir dormi dans une guesthouse aux portes du parc donc pas d’autre choix que d’accepter le prix de la guesthouse. Préférez dormir à la ville Sawai Madhopur il y’a plusieurs agences, vous pourrez donc négocier le prix. D’autant plus qu’au final on vient vous chercher à votre hébergement pour le safari.

Prix (novembre 2019) : 

  • Safari Jeep 3h (matin) : 2750 roupies / pers (35€)

Logement :

  • The village Heart : chambre privée avec salle de bain privée. Prix : 1234 roupies (15,6€) la nuit. On ne recommande pas car isolé et prix élevé par rapport à nos autres logements pour pas bien mieux. Il vaut mieux dormir à Sawai Madhopur.

Y arriver depuis Jaipur :

  • Train de jour 2h / 370 Rp par pers (4,7€) / Jaipur Station à Sawai Mahopur / Classe CC

Ensuite on a pris un tuk tuk jusqu’à notre logement (vous n’en n’aurez pas besoin si vous restez dans la ville). Prix : 160 roupies (2€)

4. Pushkar : la ville sacrée

Pushkar la ville sacrée du RajasthanNous sommes arrivés à Pushkar après la Camel fair, grande foire de vente de chameaux. Toute l’effervescence était retombée et la ville était très calme. Ce n’est pas pour nous déplaire car l’Inde est un tourbillon de bruits, émotions, au quotidien. Nous avions bien besoin d’une pause plus tranquille à la moitié de notre voyage. On y a passé 4 jours à nous reposer, nous balader et à bien manger. Ça fait plaisir de manger autre chose que des plats indiens ! C’est une ville pas mal fréquentée par une population « hippie ». Les boutiques d’habits hippie ont remplacé les saris. On s’est baladés dans ses petites ruelles, on a mangé beaucoup de falafels (une influence israélite est présente dans cette ville). La ville est 100% végétarienne.

Le coucher du soleil sur les ghats de Pushkar

On a trainé au bord du lac sacré, pour voir le coucher du soleil et les locaux venus s’y purifier. Il faut se déchausser pour accéder aux abords du lac mais prévoyez des chaussettes car c’est franchement dégueulasse par terre ! On a d’ailleurs du mal à comprendre le concept de se déchausser car c’est sacré mais de laisser ça autant sale. Bref il y’a différentes portes d’entrée appelées « ghats » pour accéder au lac. Vous pourrez toujours trouver un endroit plus tranquille si il y’a du monde.

Ps : Attention il y’a apparemment une arnaque courante à cet endroit. On vous offre une fleur pour faire un vœu sur le lac et on vous demande ensuite une somme faramineuse pour cette fleur. N’acceptez rien. Quand on y était, c’était très calme et personne ne nous a abordé jusqu’au dernier soir où l’on a directement refusé.

On a aussi visité le temple Sikh Gurudwara Sahib. Un vieux monsieur trop mignon a mis le turban à Sofiane, un beau moment.

Sinon pour prendre un peu de hauteur on est montés sur la petite colline Savitri Mata Temple, on est restés pour le coucher du soleil. Mais avec le nuage de pollution qu’il y avait à ce moment-là, la vue n’était pas complètement dégagée.

Mariage dans les rues de Pushkar Et enfin on a vu beaucoup de mariages à Pushkar. Tous les jours il y avait au moins 2 mariages qui défilaient dans la ville. C’est incroyable ! L’occasion d’en prendre plein les yeux et les oreilles.

Où dormir :

  • Hotel Everest : chambre privée avec salle de bain. Propre et calme. Prix : 489 roupies (6,2€) la nuit

Y arriver depuis Ranthambore :

  • Train de jour 5h / 540 Rp par pers (6,8€) / Sawai Mahopur à Ajmer / classe 3A
  • Bus local : En sortant de la gare on s’est rendu à pied à la station de bus qui est seulement à 15min de là (les tuktuk demandent beaucoup trop alors que c’est juste à côté). On a ensuite pris un bus local jusqu’à Pushkar. Prix : 13 roupies / pers (0,16€) Attention payez vos tickets au comptoir et non auprès du chauffeur qui risque de vous demander plus.

Où manger :

  • Ganga Laffa & Falafel restaurant : Plats et sandwichs à base de falafels, hummus, etc. On s’est régalés en y allant presque tous les jours !
  • Honey & spice : Nourriture végétarienne et petit déjeuner. Le muesli au chocolat et fruits est délicieux !

5. Jodhpur : la ville bleue

Le sublime fort de MehrangarhAh la fameuse ville bleue du Rajasthan, la première impression n’a pas été très bonne pour nous. On a retrouvé une ville trop peuplée, trop sale, trop bruyante. Bref une ressemblance avec tout ce que l’on a détesté à Delhi. En même temps on est arrivés directement à la Clock Tower qui se situe sur la place centrale avec un marché géant toute la journée. Vous l’aurez compris ce n’est pas notre endroit préféré à Jodhpur. Heureusement on a ensuite mieux découvert le reste de la ville et appris à vraiment l’apprécier !

Dans les ruelles bleues de Jodhpur

On l’appelle la ville bleue car ses habitations sont peintes en bleu. Mais souvent les gens sont déçus car du côté des logements (hôtels) seules quelques habitations éparses sont bleues. En réalité on a découvert que la vieille ville où des ruelles entières sont bleues ne se trouvent pas du côté des logements pour touristes. Quand vous visitez Mehrangarh fort il ne faut pas ressortir par l’entrée principale mais par l’entrée / sortie côté jardins. Pour mieux vous repérez sur google maps c’est vers le Ranisar Lake. Et là en plus d’avoir des ruelles très jolies et photogéniques, c’est calme. Et en se baladant on peut observer la vraie vie locale. On a adoré ce côté de la ville loin de l’effervescence et bien plus authentique.

L'architecture intérieur du fort de Jodhpur

Vue de nuit sur le fort de Mehrangarh illuminéImpossible de parler de Jodhpur sans parler de son sublime fort Mehrangarh ! Vous ne pouvez pas le rater, il surplombe la ville et c’est vraiment une merveille architecturale. Sans aucun doute notre fort préféré. Après l’avoir observé plusieurs jours du haut d’une terrasse de café de jour comme de nuit quand il s’illumine. On décide d’aller voir ce qu’il a dans le ventre, en visitant l’intérieur. Le prix d’entrée est un peu cher par rapport à d’autres forts mais on ne regrettera pas la visite. Pour une fois on a pris l’audio guide car il est vraiment super bien fait. On a adoré cette visite, on s’est senti transporté à l’époque des Maharadjas. Cela a permis de nous apprendre énormément de choses sur ce fort mais aussi sur l’histoire de l’Inde. Ne passez pas à côté !

Les beaux jardins du fort de MehrangarhA la fin de la vite avec l’audio guide, on sort de notre bulle. Et on décide de ne pas ressortir comme tout le monde car on a repéré un chemin qui mène aux jardins. Et bingo on est presque seuls alors que le fort est plein.

Vue sur Jodhpur depuis le fort de Mehrangarh en Inde du NordLes jardins sont très beaux et on peut surtout accéder à une magnifique vue sur les remparts et le côté de la ville vraiment bleue. Après en avoir profité un bon moment, on sort par cette sortie pour accéder aux jolies ruelles.

Notre budget pour 27 jours en IndeOn a un autre endroit préféré dans la ville, notre petite bulle au milieu de l’agitation : Toorji Ka Jhalra Step Well. Cette Step Well est étrangement un endroit calme non loin de la Clock Tower, on y venait tous les jours faire une pause. Les enfants viennent s’y baigner, les couples passer un moment en amoureux, les mariés y prennent des photos, c’est vraiment un bel endroit.

A Jodhpur vous pouvez également visiter le cénotaphe Jaswant Thada. Nous ne l’avons pas fait car on ne pouvait pas tout faire niveau financier et on a en a déjà vu plusieurs magnifiques.

On a aussi voulu se rendre au Rao Jodha Desert Park qui est un parc aride avec une très belle vue sur le fort. Mais on a rebroussé chemin en route car on voyait bien qu’on ne verrait malheureusement rien à cause du nuage de pollution. Mais ça à l’air d’être vraiment sympa.

Où dormir :

  • LG Paying : chambre privée avec salle de bain. Propre et bien situé. Mais bruyant le soir car la chambre donne sur la terrasse du restaurant. L’hôtel se trouve au pied du fort donc pas idéal pour la vue (torticolis assuré). Prix : 855 roupies (10,8€) la nuit

Prix des activités (novembre 2019) :

  • Mehrangarh fort : 600 roupies / pers (7,5€)

Y arriver depuis Pushkar :

  • Bus local de Pushkar à Ajmer : 14 roupies / pers (0,18€)
  • Train de jour 5h / 495 Rp par pers (6,3 €) / Ajmer à Jodhpur / classe 3A

 Où manger :

  • Dylan Cafe : restaurant indien avec belle vue sur fort Merangarh.

6. Udaipur : la ville blanche

Udaipur la ville blanche d'Inde du NordAprès la ville bleue on arrive à la ville blanche d’Inde du Nord, on s’installe en centre-ville. Le centre-ville n’est pas très grand, c’est pratique on peut tout faire à pied. Udaipur est une ville agréable, on a adoré les activités qu’on y a faite. Notamment un cours de cuisine indienne absolument génial ! Il y’en a énormément dans la ville, nous on a fait le Shashi’s cooking class et on ne peut que vous le recommander. On en a fait un autre avec notre guesthouse mais nettement moins bien. Shashi est la cuisinière, elle nous accueille dans une petite cuisine mais bien organisée. On est en groupe, le cours a duré plus de 4h et on mange tout ce que l’on a cuisiné ensuite. Autant vous dire qu’il vaut mieux ne pas manger avant ! Le cours est vraiment bien, elle nous explique pleins de recettes et les bases de la cuisine indienne. Et on cuisine tous ensemble (sur le même poste de travail). Bref on ne vous en dit pas plus pour découvrir par vous-même mais on a adoré et tout était délicieux !

Cours de cuisine indienne à Udaipur

Nous sommes aussi allés voir un spectacle de danse traditionnel Rajasthani et un peu de marionnettes qu’on a trouvé sympa. C’est le spectacle Bagore Ki Haveli. Les danseuses sont en habits colorés, c’est joli à voir. Mais attention c’est très prisé, pour avoir une bonne place il faut arriver très tôt et être parmi les premiers à acheter son ticket. Ou acheter son ticket la veille et arriver tôt le lendemain pour entrer directement.

Depuis Ambrai Ghat on a une très belle vue sur le lac Pichola et le City Palace. Nous n’avons pas visité celui- ci mais vous pouvez très bien le visiter. En plein centre-ville il y’a le petit temple Jagdish, on ne lui a rien trouvé de bien spécial. Mais c’est gratuit vous pouvez toujours y faire un tour. Pour prendre un peu de hauteur vous pouvez vous rendre au temple Shri Manshapurna Karni Mata situé sur une colline.

Sur Instagram ou certains blogs on voit de belles photos au Ahar cenotaphe, on a donc pris un grab pour y aller. Et au final cet endroit n’est pas du tout entretenu et très sale. Privilégiez largement les cénotaphes de Jaipur qui sont magnifiques et bien entretenus.

Nous ne l’avons pas fait car il fallait prendre plusieurs moyens de transports et ça nous revenez assez cher cumulé. Mais si vous avez le budget vous pouvez vous rendre au fort de Chittorgarh qui a l’air magnifique ! C’est l’un des plus grands d’Inde et il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Où dormir :

  • Black Pepper : chambre privée avec salle de bain, le bémol c’est que c’est très humide. Guesthouse tenue par une gentille famille, n’hésitez pas à leur demander des infos sur la ville. Prix : 646 roupies (8,2€) la nuit

Prix des activités (novembre 2019) :

  • Shashi’s cooking Classes : négocié à 1200 roupies / pers (15€) sinon c’est 1500 roupies/ pers (19€)
  • Spectacle dance Bagore ki Haveli : 150 roupies / pers (1,9€)

Où manger :

  • Black Pepper : restaurant de notre guesthouse. On y mange très bien. Testez le Paneer tikka massala, un régal !
  • Yummy Yoga : Si vous êtes en manque de plats de pâtes, elles sont bonnes.
  • Pap’s Juice : Pour un bon muesli au fruits

Y arriver depuis Jodhpur :

  • Bus Jain Travels : Jodhpur – Udaipur : 380 roupies / pers (4,8€) en place couchette. Il n’y a pas de liaison en train entre ces 2 villes. Nous avons acheté nos places directement à l’agence de la compagnie de bus.

On espère que cet article vous aidera à préparer au mieux votre itinéraire au pays des Maharajas. Si c’est le cas n’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour nous raconter votre itinéraire de voyage en Inde du Nord et comment ça s’est passé. Et si cet article vous a aidé pensez à le noter avec les petites étoiles en bas à droite 😊 

Retrouvez tous nos voyages en Asie

Retrouvez  tous nos vlogs et nos vidéos vue du ciel (drone)


A bientôt pour de nouvelles aventures

En attendant, rejoins nous sur Instagram et Facebook pour voyager en direct avec nous !

Sarah & Sofiane

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply