AUSTRALIE

Fraser Island en 3 jours : le guide complet | Australie

24 juin 2019
4x4 Fraser island

Quand on a décidé de se rendre sur Fraser Island on ne s’attendait pas à être autant émerveillé par cette île car nous avions déjà roulé sur le sable, dormi sur la plage etc. Mais ces 3 jours ont été magique. Fraser Island est l’île de sable la plus grande au monde. C’est une île qui reste encore très préservée et sauvage. Vous y trouverez des paysages très variés, il y’en a pour tous les goûts : lacs, dunes de sable, rocks pools, animaux. C’est un vrai bijou ! On s’y sent tellement libre. En bref c’est vraiment une île à ne pas rater si vous prévoyez un trip sur la Côte Est. 

Avant la lecture, voici une video d’1 min « L’incontournable : Fraser Island » pour une immersion.

Tout d’abord pour rejoindre Rainbow Beach (départ pour Fraser Island) depuis Noosa, nous avons emprunté la côte directement par la plage Teewah. On vous le conseille vraiment si vous avez un 4×4 (Nissan Pathfinder pour nous). Vous vous mettez dans le bain pour Fraser Island et c’est génial de rouler sur le sable. 

 Si vous souhaitez emprunter cette route particulière, il vous faudra : 

  • Prendre un permis en ligne (il coute moins chère) ou à l’office de tourisme de Noosa, pour pouvoir conduire sur la plage. Cooloola vehicle permit 12.95 $  
  • Vous renseigner sur l’heure de la marée basse, car vous ne pouvez rouler sur la plage que 2h avant et 2h après la marée basse. Sur le site internet officiel ou  à l’office  de tourisme. 
  • Une fois que vous avez votre permis et l’heure de la marée basse, il ne vous reste plus qu’à vous rendre à Teewantin pour prendre le ferry avec votre 4×4. La traversée coûte 7$ en espèce seulement (pensez à prendre de la monnaie). Après 5 min de traversée suivez la route « Beach Access » qui vous emmènera à la plage. Juste avant de rentrer sur la plage vous aurez des emplacements pour dégonfler et tester vos pneus. Voir en fin d’article :  Conduite sur le sable

Vous pouvez maintenant rouler sur la plage, profiter de la vue et de la sensation de liberté ! C’est quand même beaucoup plus sympa que la route. On est sorti à Freshwater pour rejoindre Rainbow Beach sur 19Km par la gravel road car à l’office de tourisme on nous a déconseillé la dernière partie plus dangereuse. Allant à Fraser Island ensuite on a préféré ne pas tenter. A Rainbow Beach vous pouvez à nouveau accéder à la plage si la marée est basse. En tout cas on vous recommande vraiment cette expérience. 

Teewah beach fraser island  Le départ du ferry étant à Inskip Point on a pris un emplacement de camping à proximité. Il y’en a plusieurs le long d’Inskip Point, on a choisi M.V Natone pour avoir un emplacement directement sur la plage. Le coucher de soleil depuis notre roof top tent était magique. Il faut payer en ligne ou à l’office de tourisme 6.95$ par nuit et par personne. 

 On a passé 3 jours et 2 nuits sur Fraser et c’était parfait niveau timing, si vous avez un « gros » 4×4 vous pouvez rajouter un 4ème jour pour explorer la partie accessible à l’ouest de l’île. On nous a dit que c’était sympa mais il faut passer des cours d’eau élevés donc il faut avoir un 4×4 assez haut. Vous trouverez ci-dessous notre itinéraire pour 3 jours et 2 nuits à Fraser Island et en fin d’article les conseils pratiques. Cet itinéraire est a adapter selon les horaires de marées car vous en serez dépendant.


Notre itinéraire de 3 jours à Fraser Island :

JOUR 1 : LES LACS

JOUR 2 : ENTRE DUNES ET MER

JOUR 3 : NORD DE L’ILE

Conseils pratiques


JOUR 1 : LES LACS

lac birrabeen fraser island La première journée on a fait le tour des lacs à l’intérieur de l’île. Ça nous a pris toute la journée car les routes étant difficile à l’intérieur de l’île (sable + racines d’arbres), on roule doucement et se déplacer prend beaucoup de temps (environ 30min pour 7km). Débarqué par le Ferry sur la plage à Hook Point, on a roulé jusqu’à Dilli Village où l’on a pris la route vers l’intérieur de l’île. On s’est arrêté une première fois au lac Boomanjin car il était sur notre chemin. L’arrêt fût court car il n’est pas très beau. On a repris notre chemin pour le lac Birrabeen qui est bien plus sympa. Seuls, on a passé un moment dans la quiétude à admirer le paysage.  

 

lac Mckenzie fraser island

 Avant de se rendre au fameux lac Mckenzie, on a fait une pause à l’air de camping Central Station pour déjeuner. On s’est donc rendu en début d’après-midi au lac Mckenzie ce qui est le timing parfait car les tours organisés y vont le matin. Il y avait très peu de personnes, on a pu en profiter un bon moment. On n’a pas osé se baigner car l’eau était fraiche mais ça donnait vraiment envie, l’eau est très claire en bordure et puis d’un coup devient très sombre. Le lac est bordé de sable blanc, c’est vraiment très beau.  

 Ensuite direction le dernier lac de la journée et pas des moins beau, le lac Wabby. La route n’est pas agréable mais ça vaut vraiment le coup ! On s’arrête au Lake Wabby Lookout et on s’en prend plein les yeux le point de vue en hauteur donne sur un petit lac entouré de dunes de sable, de grands arbres et en arrière-plan la mer, c’est magnifique. Vous pouvez ensuite descendre sur les dunes mais il ne faut pas rater ce Lookout qui donne une vue d’ensemble à couper le souffle. Il fait presque nuit après une belle première journée à la découverte des lacs, on se dirige vers la zone de camping 2 « Cornwells » en bord de plage.  

dingo fraser island

 Au moment de faire la vaisselle un Dingo est sorti et nous observait prêt à attaquer, on est rentré dans la voiture et on a tout laissé.  Les dingos sont des chiens sauvages (mi loup) présent sur l’île il faut faire attention à la nourriture car ils peuvent être agressifs pour en avoir. Il est venu voir s’il y avait de la nourriture et vu qu’il n’y avait plus rien il est reparti. Je ne vous dis pas comment j’avais trop peur d’aller faire pipi après ça.  

JOUR 2 : ENTRE DUNES ET MER

Eli creek fraser islandOn a attendu d’être exactement à 2h avant l’heure de marée basse pour rejoindre Eli Creek. Car c’est la section la plus difficile de l’île, il faut passer Poyugan Rocks pleins de rochers sur le sable. Arrivé à Eli Creek, vous pouvez longer la rivière par l’esplanade ou directement les pieds dans l’eau vous remontez la rivière. C’est joli mais rien d’exceptionnel et c’est la première fois qu’on croisait du monde dans l’ile.  

 Ps : on s’est fait dévorer par les moustiques, pensez à prendre un produit anti moustique 

epave ss maheno fraser island

epave ss maheno fraser islandOn reprend la route direction l’épave du SS Maheno échoué sur l’île suite à un cyclone en 1935.  L’épave est vraiment grande et impressionnante. Quand on est arrivé il y’avait 2 bus tours mais il suffit d’attendre un peu qu’ils partent. Les tours ne restent jamais très longtemps sur un site, ils ont un timing à respecter. On a lancé le drone pour voir l’épave en entier, ça valait le coup ! 

the pinnacles fraser island

On a rejoint ensuite notre camping Dundubarra, pour déjeuner et installer notre 4×4 car l’après-midi sera consacré à un track à pied. En route on passe par The Pinnacles des falaises de sables colorées, à voir mais rien d’exceptionnel.  

wun'gul sandblow fraser island

wun'gul sandblow fraser islandAprès avoir dévoré notre déjeuner, on part à pied pour Wun’gul Sandblow des dunes de sable, le sentier est accessible directement depuis le camping. Il est possible d’emprunter le circuit ou le sentier direct. On a choisi le sentier qui mène directement car il permet de profiter plus des dunes de sable (aller et retour dans les dunes). Il faut d’abord traverser la forêt avant d’accéder aux dunes et comment vous dire que l’on était émerveillés quand on est arrivés au bout du chemin et que ce paysage grandiose s’offrait à nous. Des arbres dont on ne voyait plus le tronc car ensevelis par le sable, une grande étendue de sable et absolument seul pour en profiter. Il n’y avait personne, le calme complet, on se sent tellement chanceux. On prend de la hauteur et la vue est dingue : le sable, la forêt et la mer en fond. On passe beaucoup de temps à profiter de ce moment magique, prendre des photos, s’amuser. C’est un souvenir inoubliable, on finit la journée en beauté et on retourne au camping des étoiles pleins les yeux. 

JOUR 3 : NORD DE L’ILE

champagne pools fraser island

Troisième et dernier jour sur Fraser Island, on part cette fois ci 3h30 avant la marée basse car la plage était praticable. Ce qui nous a permis d’éviter la foule. On a commencé par le point le plus éloigné Champagne Pools afin d’en profiter avec peu de monde. On s’est garés au « South Park » afin de rejoindre Champagne Pools en empruntant une esplanade en bord de mer. La vue est très belle et on a pu voir de loin la première baleine de la journée qui a fait un splash. Ces rocks pools naturelles sont les plus belles que l’on ait vu jusqu’à présent. L’eau était encore un peu fraiche, on a préféré juste tremper nos jambes. Essayez d’y arriver tôt car au moment de partir vers 10h15 le premier bus tour est arrivé. Et avec beaucoup de monde sur place l’endroit ne doit pas être aussi agréable. 

indian heads fraser island

On reprend notre 4×4 et on rebrousse chemin, on s’arrête à Indian Heads notre dernier stop. C’est un point de vue en hauteur, la vue à 360° est magnifique sur la côte. Et surtout c’est un point de vue réputé pour y voir des baleines. Et effectivement on a pu voir pleins de baleines au loin et même des raies près des côtes. On était excités comme des enfants. On est restés un bon moment à profiter de toute la beauté de cette île. Ce qui clôture merveilleusement bien ce séjour sur Fraser island. Un dernier déjeuner sur le sable qui nous a vallu de quitter l’ile en vomissant, un conseil ne mangez pas une salade de thon préparée la veille quand vous n’avez pas de frigo !

fraser island


CONSEILS PRATIQUES

 

Comment s’y rendre ?  

On vous conseille VRAIMENT de vous rendre sur l’île par vos propres moyens, l’expérience est incroyable. Vous pouvez allez à votre rythme, vous ne serez pas en groupe agglutiné et puis conduire sur le sable c’est une sacrée sensation.  C’est l’aventure ! Si vous n’avez pas de 4×4 vous pouvez en louer un, à plusieurs ça devrait amortir les frais. Où vous pouvez trouver un lift via les groupes facebook. 

Si vraiment vous n’avez pas la possibilité d’y aller par vos propres moyens il existe plusieurs tours. Vous trouverez des agences à Rainbow Beach, Noosa ou encore Hervey Bay.   

 Enfin vous pouvez accéder à l’île à pieds pour les amateurs de randonnée mais il faut prévoir un très long séjour, l’île est très longue.  

 Ferry 

 Si vous accédez à l’île avec votre véhicule, la traversée en ferry au départ de Rainbow Beach coûte 120$ par véhicule et dure 10 min. Les départs se font entre 5h et 17h (tous les 15min). Il faut prendre son billet à la compagnie Manta Ray (billet à date ouverte) et sans réservation. Il y a une traversée au départ de Hervey Bay également qui est plus chère et nécessite une réservervation.  

 Où dormir ?  

 Camper sur l’île coûte 6,95$ par nuit et par personne. Cette somme à verser est obligatoire, vous ne pouvez pas camper gratuitement sur l’île. Il y’a plusieurs zones de camping tout au long de l’île qui sont juste des emplacements, il n’y a aucune commodité. Il y’a également quelques campings avec des commodités et des grillages de protection contre les Dingos. Vous trouverez tous les campings sur cette carte. La même somme est à verser pour n’importe quel camping.  

Vous devez payer vos nuits à l’avance à l’office de tourisme de Rainbow Beach ou en ligne, vous devrez donc choisir à l’avance vos campings et le nombre de nuits que vous resterez sur l’île. Impossible de prolonger une fois sur l’île.  

Pour ceux qui recherchent plus de confort il y’a quelques hotels sur Fraser. En passant par ce lien vous pouvez obtenir une reduction de 10% sur Booking.com.

Se nourrir 

 Il faut faire ses courses avant d’arriver à Fraser car il n’y a qu’un petit store dans l’île où tout est très chère. Il faut donc venir avec assez d’eau et de nourriture. On vous conseille de faire vos courses dans une grande enseigne (Woolworths, Coles ou Aldi) avant d’arriver à Rainbow Beach. Car à Rainbow Beach il n’y a qu’un IGA assez onéreux.  

 Essence 

 Il faut faire le plein d’essence avant d’arriver sur l’île (dernière station à Rainbow Beach) et prévoir un bidon d’essence en plus au cas où car sur l’île l’essence est très chère encore une fois. A noter que la conduite sur le sable consomme plus.  

 Conduite sur le sable 

 Il faut dégonfler ses pneus à 20 PSI pour pouvoir conduire sur le sable. Il faut avoir un appareil pour vérifier la pression des pneus. Si le sable est dur il faut rouler en 2 roues motrices (2WD). Et sur le sable soft ou chemin peu praticable il faut rouler en 4 roues motrices (4WD option High). En 4WD il faut rouler à 60km/h max. Si le sable est très mou alors il faudra passer en 4WD Low afin d’éviter de patiner (jusqu’a 40km/h).  

 Attention le sable et le sel ne sont pas bon pour la voiture (provoque de la rouille), il faut impérativement nettoyer la voiture au car wash dès que vous quittez l’île. 

Permis d’accès aux véhicules 

 Il faut un permis pour conduire sur l’île à prendre en ligne ou à l’office de tourisme.  K’gari (Fraser Island) vehicle access Prix : 51.60$ 

 Le permis est à laisser sur le pare-brise.  

Marée 

 On peut rouler 2h avant et 2h après la marée basse. Les horaires de marées sont à récupérer en ligne ou à l’office de tourisme. 

Douches 

 Vous pouvez prendre une douche aux camping suivants : Central StationDundubara et Waddy Point. Il faut prévoir de la monnaie car c’est 2$ la douche.  

 Dingos 

 C’est un chien sauvage s’assimilant au loup. Il ne faut pas le caresser et surtout ne pas le nourrir. Souvent il ne fait que passer. Cependant restez vigilant quand vous faites à manger car il cherche de la nourriture et peut devenir agressif. N’hésitez pas à récupérer les informations sur les dingos afin de connaître les consignes de sécurité à l’office de tourisme.  

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply