AUSTRALIE

Choisir et acheter un 4×4 en Australie

19 octobre 2019
Choisir et acheter un 4x4 en Australie

Fraichement débarqué en Australie, même pas le temps de s’acclimater au décalage horaire qu’il faut choisir et acheter un 4×4 pour partir au plus vite en road trip. Et éviter des dépenses inutiles en ville. On vous livre dans cet article tous nos conseils pour choisir et acheter son 4×4 en Australie ainsi que notre budget en fin d’article.

On a opté pour l’achat d’un 4×4 car on savait qu’on allait rester plusieurs mois faire le tour de l’Australie. Louer pour une si longue durée est beaucoup trop onéreux. Et en achetant on espérait revendre le véhicule à la fin et récupérer notre investissement en bonne partie (la location peut être plus judicieuse pour une très courte durée). Et heureusement c’est ce qui s’est passé pour nous, on a pu faire notre tour d’Australie et revendre notre véhicule à la fin sans problèmes.

Ps : retrouvez tous nos itinéraires en Australie sur cette page

Choisir un 4×4 en Australie

   1. Le choix du pratique plutôt que le grand confort

Rouler sur l'eau à Eli creekSarah avait bien évidemment déjà planifié un certain nombre de lieux à visiter dont plusieurs accessible qu’en off road (gravel ou sable), le choix du 4×4 s’est alors naturellement imposé. Malgré le confort que peut apporter un van malheureusement il ne peut pas aller partout et on est quand même venu ici pour vivre l’aventure à fond. Vive le 4 roues motrices, on part donc à la recherche de notre maison roulante. Deux choix s’offraient à nous :

  • Acheter un 4×4 déjà aménagé à un Backpacker
  • Acheter un 4×4 non équipé à un Australien

Après quelques visites de véhicule de plusieurs backpackers on décide d’acheter un 4×4 à aménager nous-même. Par peur d’avoir un véhicule mal entretenu ayant déjà parcouru l’Australie sans « chouchoutage ». Et surtout car on a pu constater qu’il y’a trop de backpackers qui essaient de vendre leur véhicule en dissimulant un gros problème. Et puis c’est l’occasion d’aménager notre nouvelle maison comme on le veut.

     2. La meilleure période et ville pour acheter

Dockland MelbournePour la ville très honnêtement on n’a pas l’impression qu’il y ait de meilleur choix. Dans toutes les grandes villes (Sydney, Melbourne, Perth) il y’a de l’offre (moins à Darwin qui est plus isolé). Nous on est arrivés à Melbourne et on a acheté directement là-bas. On a plus choisi Melbourne car c’est une ville de taille moyenne où l’on trouve de tout donc plus facile quand on arrive.

Par contre la saison peut jouer, si vous avez la possibilité d’acheter pendant la saison basse c’est mieux (Mai à Septembre). Car il y’a plus d’offres que de demandes, beaucoup de backpackers partent à ce moment-là et donc les prix sont moins élevés. Mais ne vous inquiétez pas en haute saison vous pourrez trouver aussi, nous on a acheté notre 4×4 en février.

     3. Comment chercher un véhicule ?

C’est très simple, vous trouverez beaucoup d’annonces en ligne. Principalement sur les groupes Facebook pour les véhicules de backpackers. Il y’a des groupes Facebook pour chaque ville, comme « les français à Melbourne », etc. Vous trouverez aussi beaucoup d’annonces sur le Market place de Facebook.

Il y’a également le site Gumtree Australia qui est l’équivalent de notre Bon Coin, c’est sur ce dernier que l’on a trouvé l’annonce de notre véhicule.

Après il y’a d’autres options que l’on n’a pas testé comme les annonces papiers dans les auberges de jeunesse, les garagistes, etc.

     4. Le modèle de 4×4

Il y a plusieurs modèles disponibles sur le marché australien. Bien sûr il y a les valeurs sûres Nissan Patrol ou Toyota Land Cruiser. Mais ils sont à des prix élevés pour nous ou quand le prix est bas il y’avait énormément de kilomètres (+300 000 km).

Donc on a choisi un modèle plus petit mais connu pour être costaud. Notre Nissan Pathfinder que l’on a acheté à un australien en suivant la check list que vous retrouverez plus bas.

On a donc acheté un Nissan Pathfinder 2002 avec 4 modes : 2 roues motrices, 4 roues motrices (Low et High) et un mode automatique (jamais utilisé). Avec au compteur 161 000 km.Le 4x4 que l'on a acheté

L’idéal c’est de récupérer un véhicule avec un kilométrage inférieur ou égale à 200 000 km. Ce sera toujours plus facile à revendre et c’est toujours plus sûr selon nous qu’un 4×4 dans les 300 000km. A condition bien sûr qu’il ait été bien entretenu.

Acheter un 4×4 en Australie

     1. La check list avant d’acheter un 4×4 en Australie

Sofiane change une roue crevéeAujourd’hui que l’on a fini notre tour d’Australie (plus de 30 000km) et revendu notre bébé Rocky (surnom de notre 4×4) on peut affirmer qu’on a fait un très bon choix ! On a pu aller partout où l’on voulait avec : Fraser Island, Purnululu NP, Karijini, François Perron NP, plages, etc. En restant précautionneux et en l’ayant entretenu on n’a jamais eu de gros problèmes. Durant tout le trip seulement une roue de crevée et un problème avec la clim qui s’est vite résolu. On est vraiment content de notre achat.

On vous livre notre check list que l’on suivait à la lettre à chaque visite.

Alors on n’est pas du tout des professionnels (mécano ou autre), ce ne sont que des conseils que l’on a récupéré à droite à gauche pour nous créer notre liste. On a pris le parti pris de ne pas faire de check mécanique par un mécano car on a vu trop d’arnaques. Mais vous pouvez très bien pour être plus rassurés emmener la voiture à un garagiste pour faire un check supplémentaire avant d’acheter. On s’est bien débrouillés ou simple coup de chance, en tout cas on est très content que l’on nous ait dit que la voiture que l’on a choisie était hyper propre lors du service à faire tous les 10 000 Km.

Ps : si vous décidez de faire un check mécanique par un garagiste. Privilégiez un vrai garage plutôt qu’un pseudo mécano qui vous a contacté sur les groupes Facebook.

Avant d’essayer la voiture :

  • Regarder l’état : peinture (rouille) / pare-chocs (si chocs : potentiel dommage interne)
  • Pare-brise : impacts
  • Fonctionnement des rétroviseurs
  • Tester les phares et clignotants (penser à la marche arrière et freiner)
  • Pneus : témoins d’usure
  • Rouille (même sous le véhicule)
  • Ceintures de sécurité : se ferment et reviennent automatiquement
  • Soulever les tapis de sols et vérifier l’état du plancher
  • Vérifier qu’il y ait une roue de secours et son état
  • Kit de changement de roue adéquat au véhicule
  • Plaque sous le moteur présente
  • Voiture surélevée min 25 cm pour passer des petits cours d’eau

Ouvrir le capot et vérifier :

Ouvrir le capot de la voiture pour vérifier

  • Couleur de l’eau du radiateur (propre pas d’huile)
  • Niveau d’huile et qualité (consistance mayonnaise = fuir)
  • Batteries : demander l’autonomie énergétique /démarrage difficile le matin ?
  • Niveau liquide de refroidissement (pas de dépôts à l’intérieur)
  • Pas de fuite d’huile au niveau du moteur

Pendant l’essai :

  • Parallélisme : – rouler sur une ligne droite et voir si le véhicule se déporte

                                     – rouler et mettre un bon coup de frein si le volant par d’un côté

                Dans ces deux cas le parallélisme est à faire

  • Essayer le frein à main
  • Vérifier que toutes les vitesses passent
  • Checker le bon fonctionnement clim + chauffage (odeur)
  • Vérifier radio + essuies glaces
  • Ouvrir et fermer toutes les portes et fenêtres (si électriques vérifier la montée + descente)
  • Klaxon
  • Laisser tourner le moteur et inspectez si fuite (regarder aussi sur les roues)
  • Bruit anormal : freins qui crissent, claquement des amortisseurs…
  • Vérifier si les compteurs fonctionnent : compteur de vitesse et jauge d’essence
  • Mettre un coup d’accélérateur, si fumée bien blanche et opaque ou bleue = fuir

Après avoir essayez la voiture :

  • Historique de la voiture :
  • Nombre de propriétaires précédents et pour quel usage. Par exemple nous c’était une voiture pro donc bien entretenu.
  • Réparations antérieures : carnet d’entretien ou factures à l’appui
  • Contrôler validité Rego* et RWC* (contrôle technique)
  • Noter numéro VIN (Rego ou sous le capot) : pour checker les amendes. On ne l’a pas fait car pour nous il suffit de montrer le papier de vente daté pour prouver que ce n’était pas vous.
  • Ajustement des sièges et boite à gants
  • Courroies de distribution et accessoire changées tous les 100 000km

Si le véhicule est déjà aménagé :

  • Vérifier la literie : moisissure
  • Tente sur le toit : tient bien aux roof rack / moisissure / se ferme complètement (imperméable)

     2. La registration et la RWC

   a.   La Registration  ou Rego

La registration ou Rego est en quelque sorte la carte grise chez nous. Tous les véhicules en circulation doivent être enregistrés dans un état australien. N’achetez donc jamais un véhicule sans registration valide. Ensuite il faut savoir que chaque état à sa réglementation, il faut être vigilant à ça quand vous achetez un véhicule.

La Rego comprend une assurance au tiers qui ne couvre que les dommages corporels causés à une personne tierce. Aucun dégât matériel n’est pris en charge, pour cela il faut prendre une assurance supplémentaire.

   b.   Roadworthy ou RWC

Selon les états la RWC (équivalent du contrôle technique) est obligatoire à chaque changement de propriétaire achat/vente du véhicule et doit être passée dans l’état où est immatriculé le véhicule. Seules les voitures immatriculées au Western Australia (et South Australia mais moins connu) n’ont pas besoin de passer de RWC pour le changement de propriétaire. On peut donc revendre le véhicule dans n’importe quel état sans avoir à revenir dans l’état où est immatriculé le véhicule. C’est pour cela que beaucoup de backpackers recherchent des véhicules immatriculés au Western Australia. Nous on a fait le choix d’acheter un véhicule immatriculé au Victoria avec RWC à passer. On a demandé au vendeur de la passer lui, avant l’achat car c’est une sécurité en plus concernant la fiabilité de la voiture même s’il ne faut pas compter que sur ça. Et on savait que l’on reviendrait à Melbourne en faisant notre tour d’Australie.

Ps : si vous achetez un véhicule immatriculé dans un état nécessitant de passer la RWC et que finalement vous décidez de ne pas revenir dans cet état. Vous pouvez toujours ré-immatriculer votre véhicule dans un autre état dans lequel vous vous trouvez. Et payer une nouvelle Rego 

     3. Le paiement du véhicule

Une fois votre perle rare trouvée il faut payer le vendeur. Le vendeur nous a demandé de le payer en espèces, c’est flippant pour nous mais très courant en Australie. On avait ouvert un compte bancaire chez la banque Westpac et on est allés au guichet retirer toute la somme sans problème avec une pièce d’identité (c’est très différent de chez nous).

Pour la vente de notre véhicule la question s’est posé à nouveau. Il n’y a pas de chèque de banque en Australie et un virement peut être annulé. On a donc opté pour l’espèce à nouveau. On a juste demandé à l’acheteur de nous rejoindre à notre banque pour déposer l’argent sur notre compte directement, afin d’être sûr des billets.

Ps : pour transférer notre argent de notre compte bancaire français vers l’Australie, on a utilisé Transferwise qui est top et facile d’utilisation. Pour bénéficier d’un premier transfert international gratuit voici notre le lien de parrainage.

     4. Notre Budget pour acheter un 4×4 en Australie

Notre 4x4 surnommée RockyLe budget pour un 4×4 diffère selon le modèle, le kilométrage, si il est aménagé ou non et la saison (haute ou basse saison). C’est pour cela que nous vous donnons ici notre budget seulement à titre indicatif. Le mieux est de regarder comment est le marché quand vous arrivez, en regardant les annonces sur les différentes plateformes.

Nous avons acheté notre 4×4 non aménagé à 5 000$ à Melbourne (RWC passé par le vendeur inclus dans le prix). Si vous passez vous même la RWC après l’achat il faut compter 200$ environ  (n’hésitez pas à comparer le prix de plusieurs garages). A cela s’ajoute les réparations ou changements à faire si votre véhicule ne passe pas la RWC, vous avez alors 1 semaine pour effectuer toutes les réparations nécessaires afin de valider votre RWC. Vous comprendrez donc pourquoi il vaut mieux insister pour que le vendeur passe la RWC avant l’achat, cela vous évitera peut être des surprises. Et c’est une sécurité en plus que la voiture a passé.

Ensuite une fois le 4×4 acheté il faut aller l’enregistrer et changer la registration à votre nom. Dans le Victoria une fois la rego changé à votre nom vous pouvez la renouveler directement sur internet pour 3mois (206$), 6mois (410$), 12 mois (816$).


Voilà on espère que cet article vous aidera à choisir et acheter votre 4×4 en Australie et que vous vivrait une merveilleuse aventure comme la notre. S’il vous a plu, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à noter l’article avec les petites étoiles à droite 😉

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Mélanie 20 octobre 2019 at 14 h 26 min

    Au Top l’article, merci pour toutes ces infos

    • Reply Terrible Kids 23 octobre 2019 at 19 h 08 min

      De rien 😉 Contents que ça puisse t’aider !

  • Reply Kresh 23 octobre 2019 at 12 h 02 min

    Salut les Kids,
    Merci pour votre article, c’est super 🙂
    J’avais plusieurs petites questions qui pourraient également aider les autres lecteurs…
    Je me tourne également vers un Nissan Pathfinder, les questions sont donc les suivantes :
    – Le coût de l’aménagement ? (roof top tent, rangement, outillages, 2nd batterie, panneau solaire, frigo ?)
    – Pour un Pathfinder, vous conseillez plutôt diesel ou essence ?
    – Full bull Bar nécessaire ou pas vraiment ? sachant que la conduite de nuit est compliqué (je n’en ferais que très rarement)
    – Assurance tout risque, ca vaut la peine ?
    – Au niveau de la revente, à quel prix a-t-elle été vendu avec l’équipement ?

    Merci à vous et amusez vous bien en France 🙂

    • Reply Terrible Kids 23 octobre 2019 at 19 h 31 min

      Salut !
      Alors pour tes questions :
      – L’aménagement nous a coûté environ 2 500$ pour : la structure intérieur + aménagement + roof top tent + roof rack… Tout sera détaillé dans notre prochain article. Nous n’avons pas pas acheté : de 2nd batterie, panneau solaire et frigo car on n’a pas trouvé ça nécessaire et on s’est très bien sorti sans tout ça.
      – L’essence consomme bien plus mais le Diesel est plus chère. Cependant on conseillerait quand même de privilégier le Diesel si possible.
      – On n’avait pas de Full bull Bar mais on ne roulait pas de nuit et la journée on faisait attention à notre environnement. Donc obligatoire non mais si tu trouves une voiture qui en est équipé c’est toujours un plus.
      – Une assurance vaut toujours la peine si t’as un pépin, on ne peut pas t’encourager à ne pas être couvert. Nous on en n’a pas pris, on a eu aucun soucis. Mais on connait des personnes qui ont eu des accidents grave, dans ce cas là t’es bien content d’être couvert.
      – On a récupéré notre argent investi dans l’achat de la voiture + aménagement. Mais attention c’est loin d’être le cas pour tous les backpackers. Nous on avait bien pris soin de notre 4×4, on l’avait bien aménagé et surtout on l’a acheté en bon état. Donc quand on l’a vendu il était en bon état et tous les équipements n’avaient que 8 mois max.

      Voilà on espère avoir répondu à tes questions 🙂

    Leave a Reply